N° 17 - infodemics : phase 2

Infodémie 

Phase 2

La situation économique qui se dessine actuellement, en ce qui concerne la crise COVID-19, représente une période très difficile pour les entreprises. Il est donc nécessaire d'analyser ce qui s'est passé dans le passé, en définissant ce passage du temps, qui est le présent, comme un point de jonction pour l'avenir.

Il a suffi de quelques jours pour que l'on se rende compte que l'Italie dépend avant tout de son système de production fondé sur une myriade d'entreprises qui, si elles sont inactives, ne créent pas de richesse et donc de valeur.

En même temps, la fermeture d'activités a révélé les faiblesses d'un système mal géré au niveau central : problèmes de bureaucratie, lacets qui bloquent la créativité entrepreneuriale depuis longtemps et à la vue de tous, mais souvent ignorés.

C'est précisément sur ces faiblesses que les entreprises peuvent bâtir leur croissance, s'ouvrir à de nouveaux marchés et trouver des occasions de remodeler leurs chaînes d'approvisionnement en vue d'une plus grande durabilité, tout en préservant les compétences et les emplois.

L'avenir des entreprises, c'est maintenant, et il passe par la définition d'une stratégie.

L'analyse de ces opérations permet à elle seule de porter un jugement sur la situation actuelle et, par conséquent, une stratégie appropriée peut réellement faire la différence.

Le moment n'est pas et ne sera pas facile, mais si nous voulons que notre système entrepreneurial redevienne un pôle de richesse pour l'ensemble du pays, il est nécessaire que les entreprises bénéficient d'un soutien concret en termes d'activités innovantes et adéquates pour l'avenir proche, ainsi que d'un soutien financier approprié.

Confimea Imprese, par l'intermédiaire de son centre d'études, met à la disposition des entreprises un ensemble d'outils allant du conseil technique aux instruments financiers, créant ainsi un nouveau modèle d'évaluation économico-financière et sociale pour la planification d'entreprise, selon des modèles innovants et durables, fournissant ainsi un modèle de soutien intégré capable d'orienter les entreprises vers

- ANALYSE et révision du modèle d'entreprise : après une évaluation initiale visant à définir la voie à suivre et les objectifs à poursuivre, l'entreprise est évaluée d'un point de vue économico-financier en effectuant des tests de résistance visant à simuler la performance de l'entreprise dans le temps selon différents scénarios. 

- Planification stratégique et mise en œuvre de technologies innovantes : l'entrepreneur est guidé dans la définition de son plan d'affaires et de sa stratégie commerciale. Un soutien technique pour le développement du projet et la gestion des risques est également fourni. 

- IDENTIFICATION DES INSTRUMENTS FINANCIERS : l'entreprise est suivie dans sa recherche de sources de financement, l'accent étant mis sur les instruments de financement subventionnés et le commerce de factures.

- REPOSITIONNEMENT sur le marché : par le biais de suivis et d'études de marché, l'entreprise est suivie pendant la phase de repositionnement sur le marché et fait l'objet d'un contrôle permanent.

La phase 2 peut être l'occasion non seulement d'une reprise, mais aussi d'un véritable redémarrage de nos entreprises et, en tant que confédération, nous voulons donner un aperçu des nouveaux secteurs de production avec de nouvelles possibilités de sources de financement auxquelles les entreprises peuvent faire appel, afin d'obtenir du sang neuf maintenant et d'être en mesure de faire face aux marchés et aux défis lorsque l'urgence sera passée.

Le chef de la division des finances facilitées

Dr. Angelo Muraca